Courrier à Jean-Yves Le Drian sur les procédures d’adoption en suspens au Vietnam

Courrier à Jean-Yves Le Drian sur les procédures d’adoption en suspens au Vietnam

Monsieur Jean-Yves Le Drian

Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

37 quai d’Orsay, 75007 Paris

 

Objet : Faciliter les procédures d’adoption freinées par la crise sanitaire

 

Monsieur le ministre,

Je souhaite attirer votre attention sur la situation particulière d’un couple, habitants de Villejuif. Ce couple a entamé une procédure d’adoption au Vietnam depuis plusieurs années déjà. Ils ont eu la joie de recevoir un apparentement en septembre 2019, puis une autorisation à poursuivre la procédure signée des autorités vietnamiennes en mars 2020. Cette étape fondamentale est intervenue quelques jours avant le confinement et la fermeture de sa frontière par le Vietnam.

A ce jour, ces futurs parents sont dans l’impossibilité de se rendre au Vietnam pour finaliser la procédure et enfin rencontrer leur fils.

Le Vietnam est le premier pays d’origine des enfants adoptés en France, avec 49 adoptions en 2019. La situation de ce couple villejuifois est donc loin d’être isolée.

Cette crise sanitaire avec la fermeture des frontières constitue un énième obstacle dans un parcours déjà semé d’embûches. Comme l’a rappelé Charlotte Girault, directrice générale de l’Agence française de l’adoption (AFA), depuis le début de l’épidémie, la Mission de l’adoption internationale et le ministère des affaires étrangères règlent les situations au cas par cas, notamment en organisant plusieurs vols humanitaires pour aller chercher les enfants.

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a la possibilité d’aider ce couple, en organisant un vol à destination du Vietnam, et ainsi, leur permettre de rencontrer leur fils et finaliser l’adoption.

Certaine de l’attention que vous porterez à ce courrier, je vous prie d’agréer, Monsieur le ministre, l’expression de ma considération respectueuse.

 

Albane Gaillot, Députée du Val-de-Marne