Retour sur le grand débat

Le premier temps du Grand Débat National s’achève, celui de la consultation citoyenne et des réunions locales. Partout dans notre pays, les Français se sont saisis de ce temps d’échange et d’écoute. Malgré des différences fortes et des oppositions, je crois que nous avons tous apprécié ce retour au dialogue.

Dans la circonscription, j’ai organisé quatre débats auxquels 350 personnes ont participé et qui ont permis de verser près de 200 suggestions sur le site https://granddebat.fr . Les cahiers de doléances mis à disposition à ma permanence et que vous avez été plusieurs à remplir ont également été envoyés. Je me réjouis que des associations, des citoyens aient également souhaité organiser des débats à Arcueil, Cachan, Gentilly et Villejuif. Au total en France, ce sont plus de 10 300 réunions, 16 000 cahiers de doléances et près de 2 millions de contributions.

En synthèse des quatre débats de la circonscription, les propositions les plus fréquemment évoquées sont les suivantes :

Fiscalité et dépenses publiques, Arcueil, 5 février

  • Simplifier et répartir l’impôt pour le rendre plus juste et intelligible ;
  • Baisser la TVA sur les produits de première nécessité et créer une TVA grise en fonction du parcours du produit ;
  • Favoriser le consentement à l’impôt par une plus grande traçabilité des dépenses publiques ;
  • Supprimer les niches fiscales et rétablir l’ISF ;
  • Créer un revenu social minimum universel pour valoriser le travail bénévole et associatif.
Organisation de l’État et services publics, Gentilly, 14 février

  • Mieux accompagner les personnes âgées dépendantes en donnant plus de moyens aux EHPAD, en renforçant l’aide à domicile et en simplifiant les démarches administratives ;
  • Lutter contre les inégalités sociales et les non-recours aux droits en informant les usagers de leurs droits ;
  • Simplifier l’organisation de l’État pour la rendre plus intelligible ;
  • Maintenir et renforcer les services publics qui doivent mieux répondre aux besoins de proximité ;
  • Redéfinir le statut des fonctionnaires.
Transition Écologique, Cachan, 21 février

  • Changer le mode de consommation, de production et de transport des marchandises pour favoriser l’agriculture bio et locale ;
  • Améliorer la gestion des déchets en développant l’économie circulaire ;
  • Promouvoir de nouveaux modes de transport comme le vélo électrique et le co-voiturage et maintenir les petites lignes ferroviaires ;
  • Créer une fiscalité écologique incitative pour les entreprises et se doter d’un fonds ou d’une banque pour financer les grands projets écologiques ;
  • Revaloriser la recherche fondamentale pour développer des énergies alternatives.
Démocratie et citoyenneté, Villejuif, 11 mars

  • Renforcer le financement des associations qui sont des outils de citoyenneté ;
  • Revitaliser la démocratie locale et participative en associant les citoyens à la décision politique ;
  • Redonner de la légitimité aux élus en rendant le vote obligatoire et en comptabilisant le vote blanc ;
  • Garantir l’exemplarité des élus en exigeant un casier judiciaire vierge pour toutes les fonctions électives et en maintenant le non-cumul des mandats ;
  • Revaloriser le rôle du Parlement en décorrélant l’élection présidentielle des élections législatives et en exigeant un quorum de députés présents pour le vote d’une loi.

Je fais confiance au Président de la République ainsi qu’au Gouvernement, pour proposer d’ici l’été des mesures qui prendront en compte les contributions au débat. De mon côté, je souhaite continuer à vous proposer régulièrement des temps d’échanges et de réflexion.

Merci à vous tous qui vous êtes déplacés pour ce Grand débat et qui l’avez enrichi de vos idées. Merci aux médiateurs qui ont accepté d’harmoniser ces échanges ainsi qu’aux municipalités qui ont mis des salles à disposition.