Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel : adoptée !

Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel : adoptée !
La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a été adoptée définitivement.
Cette loi qui constitue le 2e volet de l’engagement présidentiel de rénovation profonde de notre modèle social, porte l’ambition que chacun puisse se réaliser dans sa vie professionnelle.


La loi en quelques points clés :

  • Une information transparente et simple d’accès à l’offre de formation,
  • Accès à l’apprentissage ouvert jusqu’à 30 ans,
  • Chaque actif disposera sur son Compte Personnel de Formation de 500€ par an et 800 € pour les moins qualifiés, soit respectivement 5 000 € et 8 000 € sur 10 ans,
  • Les personnes à mi-temps auront les mêmes droits à la formation que les salariés à temps plein,
  • Les droits au chômage seront ouverts aux démissionnaires qui ont un projet professionnel, et pour les indépendants (filet de sécurité de 800 €),
  • 500 € d’aide au permis pour les apprentis majeurs et 30 € par mois d’augmentation pour les apprentis de moins de 20 ans,
  • Pour toutes les entreprises, la possibilité d’ouvrir un CFA, la mise en place d’un collecteur unique (URSAFF),
  • Egalité salariale entre les femmes et les hommes : obligation de mise en en conformité et obligation de résultats (contrôles).

La première des libertés ce sont les compétences. Elles permettent à chacun de pouvoir se projeter dans l’avenir avec confiance et envie. Je me félicite donc de l’adoption de cette loi ambitieuse qui représente un réel progrès pour toutes et tous.

Pour en savoir plus je vous invite à consulter le site du Ministère du travail