L’instruction en famille : ma position

L’instruction en famille : ma position

Pourquoi je suis contre l’IEF ou plutôt pourquoi je suis pour la scolarisation à l’école :

Le projet de loi confortant le respect des principes de la République, présenté par le gouvernement, est examinée en séance publique à l’Assemblée nationale depuis le 1er février.

Son article 21 entend réformer l’instruction en famille (IEF) en posant le principe de la scolarisation obligatoire dès 3 ans pour l’ensemble des enfants aujourd’hui soumis à l’obligation d’instruction.

Particulièrement sollicitée sur ce sujet par plusieurs citoyens et citoyennes, j’ai tenu à vous faire part de ma position sur le sujet.

La scolarisation a un rôle fondamental dans la lutte contre le déterminisme social. L’instruction à l’école c’est la maîtrise des savoirs fondamentaux dans un espace neutre, par des professionnel.le.s de l’éducation compétent.e.s.

La scolarisation à l’école c’est faire la rencontre de l’autre, et pas seulement au cours d’un jeu ; c’est l’apprentissage de règles communes, et pas seulement celles de la maison. C’est faire société commune, c’est faire des citoyens et citoyennes à part entière. La scolarisation à l’école relève aussi d’un enjeu de santé publique, en terme de prévention et de dépistage  (autisme, troubles dysfonctionnels, etc…).

Pour l’ensemble de ces raisons, l’école joue un rôle fondamental dans l’apprentissage, l’éducation et la socialisation des enfants. L’IEF devrait donc rester exceptionnelle.