🚺 Contre les violences faites aux femmes : Ciné-débat le 25 novembre

🚺 Contre les violences faites aux femmes : Ciné-débat le 25 novembre

Mercredi 25 novembre prochain, nous célébrerons la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Malgré l’égalité entre les femmes-hommes érigée en grande cause du quinquennat et la tenue d’un grenelle des violences conjugales, les violences envers les femmes continuent de se perpétuer. 

L’épidémie de la COVID-19 exacerbe ces violences. En effet, les femmes font partie des premières victimes du confinement que nous avons vécu en début d’année et que nous vivons de nouveau. Car le confinement n’est pas synonyme de sécurité ni de mise à l’abri pour les femmes victimes de violences conjugales. La maison peut rapidement devenir le lieu du danger et d’intensification des violences, comme l’a montré la hausse de 32% des interventions des forces de l’ordre au domicile, pour violences conjugales.

Violences conjugales, mais aussi agressions sexuelles, cyberharcèlement, prostitution, les violences faites aux femmes prennent diverses formes, allant d’une blague sexiste au féminicide. Elles sévissent dans toutes les sphères : travail, couple, maison, espace public, universitaire… et dans tous les territoires. 

En 2019, le Département du Val-de-Marne enregistrait une hausse des plaintes de 15 %, et une hausse des appels à Police secours de 18 %. 

Fermement engagée pour l’égalité entre les femmes et les hommes, je fais de la lutte contre les violences faites aux femmes l’une de mes priorités. 

A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre, je vous donne rendez-vous le mercredi 25 novembre à 20h, pour un Ciné-débat en ligne. 

En partenariat avec le festival de documentaire féministe “Femmes en résistance” et le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir, nous visionnerons le film “Pourquoi les oiseaux chantent?” d’Hélène Chatelain. 

Avec le CIDFF 94, Tremplin 94 et Femmes Solidaires, associations spécialisées dans la lutte contre les violences faites aux femmes, j’aurais le plaisir d’échanger avec vous et de répondre à vos questions.