🟠Plan de relance : quelles sont les annonces à retenir?

🟠Plan de relance : quelles sont les annonces à retenir?

🟠Plan de relance : quelles sont les annonces à retenir?

📢Aujourd’hui, le premier ministre Jean Castex a annoncé les mesures du Plan de relance de la France, à hauteur de 100 milliards d’euros afin de faire face à la récession économique due à la crise sanitaire.

👉Avec le Groupe Écologie – Démocratie – Solidarité, si nous saluons certaines mesures, nous déplorons malheureusement le caractère trop court-termiste de ce plan.

1️⃣Un effort dans la transition écologique, mais un besoin d’une plus grande cohérence;
Nous nous réjouissons des montants conséquents investis dans la transition écologique (30 milliards), mais si nous voulons atteindre nos objectifs, il est nécessaire d’inscrire cet effort dans la durée.
Nous appelons à la pérennisation de ces moyens pour qu’aux mesures de court terme succèdent des moyens de long terme.

2️⃣Un plan qui vient en aide aux entreprises… surtout aux plus grandes :
Les 20 milliards d’euros de baisses d’impôts de production annoncés, principalement une baisse de CVAE, bénéficieront majoritairement aux grandes entreprises, principales redevables.

3️⃣Un plan qui ne donne pas de nouveaux moyens aux collectivités pour mener les transitions :
Les collectivités doivent aussi avoir les moyens d’enclencher de véritables transformations, que les soutiens financiers actuels ne permettent pas d’envisager sur un long terme.

4️⃣Santé, culture et jeunesse : un soutien complet est nécessaire pour l’ensemble des acteur.trice.s :
Soutien à l’hôpital public et aux soignant.e.s, meilleures garanties pour les intermittent.e.s, accompagnement en faveur de l’emploi des jeunes renforcé (rémunération des stages inférieurs à 2 mois, mise en place d’un revenu universel dès 18 ans, ou extension du RSA pour les moins de 25 ans) ▶️ Les plus précaires ne doivent pas être les oubliés du plan de relance. Nous y serons attentifs.

5️⃣L’égalité femmes-hommes, grande oubliée du plan de relance :
Je regrette l’absence de moyens alloués à la lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes dans ce plan de relance. Il est impératif que les financements publics impulsent un véritable changement de paradigme en la matière. C’est pourquoi, en juillet, j’avais déjà plaidé pour que l’Etat tienne compte de l’impact différencié des aides versées aux entreprises sur l’emploi des femmes et des hommes. A travers le plan de relance, le Gouvernement dessine l’économie de demain. Une économie, donc, qui n’est pas pressée de faire disparaître les inégalités entre les femmes et les hommes.

200903_CP EDS Réaction Plan de Relance VF